L’argent : c’est du temps

Sandrine Brisset est installée à Reims depuis 15 ans. Après une carrière administrative et commerciale, cette mère de famille a choisi en 2009 de reprendre ses études pour vivre de sa passion et devenir coordinatrice de projets dans le développement durable. Elle est aujourd’hui référent famille à mi-temps dans une maison de quartier rémoise et formatrice sur les problématiques écologiques, sociales et économiques dans diverses structures. Elle s’est lancée en parallèle dans l’aventure de l’économie sociale et solidaire en créant le premier système d’échange local de services, de savoirs et de biens (SEL) de la ville. Sa volonté et sa persévérance ont démontré que, comme elle le pensait, on peut effectivement s’entraider à Reims sans enjeu d’argent. Pour preuve, le SEL local prospère et compte aujourd’hui plus de 300 adhérents. Au-delà de la question économique, le développement du lien social est au cœur de ce système, engagé, comme sa fondatrice, pour l’amélioration du quotidien de tous ceux qui s’y impliquent.

Mots-clefs: , , , ,